Karpatt
Bienvenue sur le forum Karpatt

Karpatt

forum officiel du groupe Karpatt
 
AccueilAccueil  le myspace Karpattle myspace Karpatt  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 a propos d'edvige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dd
Sous la fenêtre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 353
Age : 51
Localisation : cergy pontoise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: a propos d'edvige   Sam 6 Sep 2008 - 18:39

les dangers du fichier EDVIGE.VITE ! réagissez !



Pour obtenir l'abandon du fichier EDVIGE
http://nonaedvige.ras.eu.org/

Sans débat public préalable, le gouvernement, par un décret publié au Journal officiel du 1er juillet 2008, a considérablement accru les capacités de fichage de nos concitoyens. Ce fichage sera assuré, à l'avenir, par la Direction centrale de la sécurité publique (fusion des Renseignements Généraux et de la DST).

A cette fin, un nouveau fichier policier sera mis en place sous le nom d'EDVIGE (Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale). Il recensera, de manière systématique et généralisée, toute personne « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». Sans exception, toutes les personnes engagées dans la vie de la cité sont donc visées.

En outre, ce fichage vise à permettre la collecte de renseignements identitaires sur les « suspects » (personne mais également groupe) simplement considérés, par la police, comme susceptibles, à l'avenir et de manière totalement hypothétique, de porter atteinte à « l'ordre public ».

Il permettra de compiler toutes les notes de renseignements telles que : état civil, photographie mais aussi fréquentations, comportement, déplacements, appartenance ethnique, vie sexuelle, opinions politiques, philosophiques, religieuses, appartenances syndicales et associatives …

La police sera autorisée à consulter ce fichier en cas d'enquêtes administratives pour l'accès à certains emplois.

Les mineurs ne seront pas épargnés puisque fait sans précédent dans notre République et particulièrement choquant, leur fichage sera autorisé dès l'âge de 13 ans et cela sans qu'aucune infraction n'ait été commise et sur la seule base de leur dangerosité présumée.

Cette initiative gouvernementale, porteuse à l'évidence de nombreuses dérives, s'inscrit résolument dans le cadre de la mise en place d'une politique sécuritaire ouvertement revendiquée.

Le gouvernement est passé outre aux réserves émises par la Commission nationale Informatique et Libertés concernant ce fichier qui, dès sa parution, a suscité les plus vives réprobations de multiples organisations associatives, syndicales et politiques.

C'est pourquoi les organisations et les personnes signataires de cet appel :

- exigent le retrait du décret autorisant la mise en place du fichier EDVIGE qui institue un niveau de surveillance des citoyens totalement disproportionné et incompatible avec une conception digne de ce nom de l'état de droit,

- sollicitent le soutien et la signature de tous nos concitoyens et de toutes les organisations attachées aux libertés publiques, au respect de la vie privée et des droits de l'enfant,

- s'engagent à se constituer, dès le mois de septembre 2008, sous forme de Collectif afin de prendre toute initiative utile visant à obtenir des pouvoirs publics qu'ils renoncent à la mise en place du fichier EDVIGE.

Signer en ligne : http://nonaedvige.ras.eu.org/


--------------------------------------------------------------------------------

Lire le texte de Evelyne Sire-marin, magistrat, présidente d'honneur de la Fondation Copernic : Le fichier Edvige ou la vie des autres

Et aussi : Paroles de juges : Des magistrats s'expriment et dialoguent

Faut-il avoir peur d'Edvige ? (à propos du fichage des mineurs)
http://www.huyette.net/article-21085421.html
Revenir en haut Aller en bas
nanouk
Chose qui dort dans un lit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Sam 6 Sep 2008 - 19:03

Déjà signé !
Revenir en haut Aller en bas
mamz
En pleine mer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 585
Age : 39
Localisation : caen
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Sam 6 Sep 2008 - 20:12

signé aussi y'a quelques temps ... sans grand espoir que ça change quoi que ce soit helas Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://mamzrick.forumactif.com/portal.htm
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Sam 6 Sep 2008 - 21:00

Signée et re-signée, j'espère au moins que je serai dans le fichier !!

carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Delph
Shampouineur(neuse)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Dim 7 Sep 2008 - 20:49

Signé bientôt par moi !
Revenir en haut Aller en bas
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Mer 10 Sep 2008 - 22:31

Héhé !! ça chie des bulles en ce moment avec Edvige !!! Very Happy

Même le nain a du s'en mêler.
Revenir en haut Aller en bas
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Mer 10 Sep 2008 - 22:37

Un article du jour, avec l'annonce de la journée de mobilisation du 16 octobre à l'appel de nombreux syndicats



FICHIER EDVIGE
Sarkozy appelle à la "cohérence gouvernementale" et au "sang-froid"


Après les critiques formulées par plusieurs ministres contre le fichier de renseignement Edvige, le président de la République Nicolas Sarkozy a demandé mercredi 10 septembre aux membres du gouvernement du "sang froid" et de la "cohérence". C'est ce qu'a rapporté le porte-parole du gouvernement Luc Chatel.
"Il a demandé aux ministres du sang froid et a appelé à la cohérence gouvernementale", a déclaré Luc Chatel en rendant compte à la presse des travaux du Conseil des ministres.
Le ministre de la Défense Hervé Morin puis la secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme Rama Yade se sont publiquement interrogés ces derniers jours sur certains des contenus du fichier Edvige, qui suscitent de nombreuses critiques, notamment dans l'opposition et les associations.

Ouverture d'une "concertation"

Devant la contestation grandissante contre Edvige, Nicolas Sarkozy a déjà lâché du lest. Alors que les opposants appellent à des rassemblements le 16 octobre, le chef de l'Etat a demandé, mardi soir, à la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie "d'ouvrir rapidement une concertation" sur le fichier de renseignement afin de "protéger les libertés".
Le chef de l'Etat a organisé en fin de journée une réunion sur le fichier Edvige au cours de laquelle, tout en rappelant la priorité donnée à la lutte contre la délinquance, "il a demandé au ministre de l'Intérieur d'ouvrir rapidement une concertation qui doit être suivie de décisions pour protéger les libertés", selon l'Elysée.
Outre Michèle Alliot-Marie, participaient également à la réunion, François Fillon, Premier ministre, Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale, et Bernard Squarcini, directeur central du renseignement intérieur.

La sexualité et la santé au centre des discussions

Selon une source proche du dossier, le chef de l'Etat a émis des doutes sur les références à la sexualité et la santé prévues par le fichier et sur l'opportunité de ficher des personnalités.
De retour mardi matin d'une tournée de médiation en Russie et en Géorgie, Nicolas Sarkozy est donc très vite monté au créneau pour tenter d'apaiser la polémique sur Edvige, qui n'a cessé de prendre de l'ampleur ces derniers jours, semant le trouble jusqu'au sein du gouvernement.
La pétition lancée le 10 juillet pour exiger l'abandon de ce fichier a recueilli plus de 130.000 signatures individuelles et celles de près de 800 associations, syndicats ou mouvements politiques. Le collectif "non à Edvige" à l'origine de cette campagne a invité mardi les citoyens à se rassembler devant les préfectures pour une action symbolique visant à y déposer "leur propre fiche afin de faciliter le travail de la police". Il a annoncé le dépôt de 13 recours en annulation devant le Conseil d'Etat contre Edvige et d'un autre recours concernant Cristina, un autre fichier, qui n'a pas été rendu public.

"Une affaire mal conduite"

Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), a estimé, de son côté, que le fichier Edvige a été "une affaire mal conduite" par le gouvernement "qui n'a pas bien communiqué" sur ce dossier.
"Nous allons à l'Assemblée reprendre les choses en main", a-t-il déclaré sur RTL indiquant qu'il avait "demandé au président de la commission des lois d'auditionner le ministre (de l'Intérieur) et de procéder à toutes les auditions nécessaires sur ce fichier".
"Et j'entends bien, après les auditions, que probablement le cadre, la définition de ce qui sera recueilli dans ce fichier soit défini par la loi", a-t-il expliqué. Selon Bernard Accoyer, "dans un fichier, il y a deux choses à respecter : la liberté et la sécurité".

"Une société de surveillance"

Le décret créant Edvige (Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale) a été publié le 1er juillet au Journal officiel. Il autorise les services de renseignement à collecter des informations sur tous les militants politiques, associatifs ou syndicaux, et sur toute personne ou groupe simplement "susceptible de porter atteinte à l'ordre public", et ce dès l'âge de 13 ans.
Concernant l'atteinte à l'ordre public, le fichier déjà existant aux ex-RG précisait que le fichage des individus ou groupes concernait ceux susceptibles de porter atteinte à la "sûreté de l'Etat" par "l'usage" ou le "soutien actif" à la violence, références qui ont totalement disparu dans la nouvelle version.
Le fichage peut comporter des informations sur l'état de santé ou l'orientation sexuelle de la personne concernée.
"Ce fichier, contrairement à ce que dit le gouvernement, n'est pas le prolongement d'un fichier existant mais le passage à une véritable société de surveillance", a constaté le président de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) Jean-Pierre Dubois, mardi lors d'une conférence de presse du collectif "Non à Edvige" à Paris.

"Une première victoire"

"Police politique, fichage politique global, ça existe en Tunisie, en Chine, mais pas chez nous. Le mélange du fichier EDVIGE, entre militants politiques, syndicaux, associatifs, et présumés délinquants n'est pas le fait du hasard, c'est une politique", a-t-il ajouté.
Depuis le week-end dernier, la polémique a largement dépassé le cadre associatif et syndical. Le ministre de la Défense Hervé Morin a fait part de ses interrogations, tandis que le Parti radical, composante de l'UMP, réclamait la création d'une mission d'information parlementaire paritaire entre la majorité et l'opposition sur les fichiers mis en place par les pouvoirs publics. Par ailleurs, Yannick Paternotte, porte-parole des députés "réformateurs" (libéraux de l'UMP), a demandé lundi au gouvernement "de clarifier les objectifs et les critères d'inscription de certaines données dans le fichier".
Quant à la secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme Rama Yade, elle a estimé mardi que le Conseil d'Etat devrait apporter des "précisions" et des "clarifications", "notamment sur la question des orientations" sexuelles.
Face à la controverse, Michèle Alliot-Marie a laissé entendre mardi que le gouvernement pourrait faire des concessions, notamment pour limiter la durée de conservation des informations collectées au sujet des mineurs, sujet sur lequel la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) avait dès le début émis des réserves.
Le Parti socialiste a salué mardi soir par la voix de Delphine Batho "une première victoire" de la mobilisation citoyenne contre Edvige. (avec AP)
Revenir en haut Aller en bas
mamz
En pleine mer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 585
Age : 39
Localisation : caen
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Mer 10 Sep 2008 - 23:35

mouais ... 2-3 pas en arrière histoire de calmer le jeu ... si la polémique enfle trop et que la manif du 16 fait du bruit ... carla tombe enceinte et zou ça passe en douce
Revenir en haut Aller en bas
http://mamzrick.forumactif.com/portal.htm
Larak
Chose qui dort dans un lit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 45
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Jeu 11 Sep 2008 - 18:58

Serait-ce possible alors ?


Moi je dis que le français aime trop la sodomie politique....
et faut voir comme on nous fait ça dans les écoles en ce moment ! Youpi !
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Deverel
Les bras baissés


Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 63
Localisation : Rhone Alpes
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 12 Sep 2008 - 14:25

Filou a écrit:
Héhé !! ça chie des bulles en ce moment avec Edvige !!! Very Happy

Même le nain a du s'en mêler.

J'suis pas sur qu'il s'emmèle tant que ça

Mais ils vont revoir leur copie
comprendre qu'ils vont communiquer autrement sur le sujet
parce que le fichage, c'est pour notre sécurité tt de même
et c'est un sujet qui ne supporte pas de compromis.

C'est comme la détection "à la naissance" des individus génétiquement prédisposés à la violence
si ça existait, on aurait pu éviter ça

J’invente rien - c’est marqué là : "Pour des raisons de sécurité, l’école maternelle située en face du collège des Bernardins, où Benoît XVI doit prononcer un discours, n’accueillera aucun enfant et aucun personnel vendredi après-midi".

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/europe/20080911.OBS0926/une_ecole_publique_fermee_a_cause_de_la_visite_de_benoi.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/pierredeverel
dd
Sous la fenêtre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 353
Age : 51
Localisation : cergy pontoise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 12 Sep 2008 - 14:39

alors ça me met dans une colère noir, fermer une école laique qui plus est, pour la sécurité du pape, ca me deglingue, même pas un service minimum, par contre pour casser des grèves la il y en a un carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 12 Sep 2008 - 14:40

C'est complémentaire d'Edwige : on fiche les délinquants de 13 ans, on interdit de séjour les délinquants de 3 à 8 ans quand vient le pape... prochaine étape : jeter à la Seine les nouveaux nés mâles des fois qu'un perturbateur se soit glissé dedans (y'a des précédents célèbres)...

Ensuite, y'aura plus qu'à remettre en service les camps d'insémination de 1940 où les aryens ump-istes pourront se reproduire entre eux, et le tour est joué !! :pale:
Revenir en haut Aller en bas
mamz
En pleine mer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 585
Age : 39
Localisation : caen
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 12 Sep 2008 - 16:05

he on sait jamais! un mome aurait pu lui tirer la langue au cureton en chef
au secours!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! reveillez moi c'est pas possible c'est un cauchemard tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
http://mamzrick.forumactif.com/portal.htm
Ananais'
Shampouineur(neuse)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 32
Localisation : La ville Lumière
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 12 Sep 2008 - 17:42

dd a écrit:
alors ça me met dans une colère noir, fermer une école laique qui plus est, pour la sécurité du pape
C'est pas pour la sécurité des enfants? faux-cul 2 (parce que franchement rien qu'en photo, il a une tête à faire des cauchemars le benito alors en vrai )
Trêve de plaisanterie... c'est vrai que c'est choquant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 12 Sep 2008 - 20:18

Au moins il est drôle... sa dernière phrase au suppot de l'Opus Dei a été de dire qu'il faut combattre l'obscurantisme et l'intégrisme...

avant d'aller fêter l'anniversaire des apparitions de la vierge à Dedette sous Birou à Lourdes !!! :star:


C'est bon comme du Bigard. :pale:
Revenir en haut Aller en bas
Ricky
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 53
Localisation : Franche-Comté
Humeur : Karpattesque
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 19 Sep 2008 - 14:46

"EDVIGE 2" transmis ce vendredi à la CNIL


Par JeanMarie Godard AP

PARIS - Au terme de plusieurs semaines de polémiques, le nouveau projet de décret instaurant le fichier EDVIGE a été transmis vendredi matin à la CNIL qui devrait rendre son avis dans "environ un mois", selon son président. Méfiants, les associations et les syndicats qui étaient farouchement opposés à la précédente version demandent désormais à prendre connaissance du texte avant sa publication au Journal officiel.


Après saisie du Conseil d'Etat, le nouveau décret devrait sortir "si le gouvernement le souhaite, vers la fin de l'année", a précisé le président de la Commission nationale de l'informatique et des libertés Alex Türk sur Europe-1. Il a souligné que de son côté, la CNIL avait besoin "d'environ un mois pour vraiment avoir le temps de réfléchir".

Sur le fond, M. Türk a assuré que la CNIL exercerait un "contrôle" sur le fichage des personnes "susceptibles de porter atteinte aux personnes et aux biens", estimant qu'il existe une "part de subjectivité" en la matière.

Par ailleurs, selon lui, l'accès aux données "sera bien limité" et seulement réservé à "certaines autorités clairement définies". Ainsi, "il est prévu qu'il y ait une traçabilité, c'est-à-dire qu'on pourra vérifier qui a accédé au fichier et vérifier s'il était justifié pour cette personne de le faire", a-t-il dit.

"De la même manière", a souligné M. Türk, "il est prévu un apurement régulier. On contrôlera les informations pour voir si elles sont actualisées pour ne pas laisser dans le fichier des personnes qui ne devraient plus s'y trouver".

Le patron de la CNIL s'est par ailleurs inquiété de la teneur du fichier CRISTINA (Centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux), nouvelle version de l'ancien fichier de la DST dont les modalités sont inconnues puisqu'il est classé "secret défense".

Comme elles l'avaient fait pour EDVIGE, plusieurs organisations ont d'ailleurs déposé un recours devant le Conseil d'Etat contre CRISTINA.

Le nouveau projet de décret qui remplace EDVIGE ne prévoit plus de recensement des personnalités politiques, syndicales et religieuses, plus de mention quant à la santé et à la sexualité.

Jeudi soir devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie avait précisé que ce dispositif serait remplacé par un "répertoire administratif", qui pourrait être tenu "dans les préfectures", avec des informations très limitées telles que la fonction, le nom et l'adresse.

Les mineurs pourront être fichés à partir de 13 ans mais les données les concernant pourront être effacées à leur majorité, selon les informations diffusées jeudi soir par Matignon.

De leur côté, les associations et les syndicats mobilisés depuis le 10 juillet dernier contre le précédent fichier demandent à prendre connaissance de la nouvelle version avant qu'elle ne soit publiée au Journal officiel.

Dans un communiqué publié vendredi, la Fédération syndicale unitaire (FSU), membre du collectif "Non à EDVIGE", déclare qu'elle "entend être vigilante et maintenir la pression".

Comme d'autres organisations la veille, après l'annonce de Matignon de la suppression des dispositions les plus contestées de l'ancien fichier, la FSU précise qu'elle "renouvelle sa demande que les organisations qui ont déposé un recours soient saisies du nouveau projet de texte et puissent être entendues ensemble".

Dans un communiqué, la CGT assure vendredi qu'elle "examinera avec attention les textes du nouveau décret soumis à la CNIL et au Conseil d'Etat". L'organisation syndicale réclame "une mise à plat de l'ensemble des fichiers", ainsi "qu'un large débat public" sur "l'utilité, les finalités de ces fichiers, sur la protection des libertés individuelles, collectives et constitutionnelles, pour préparer les axes d'un autre texte législatif dans la sérénité".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/mamzrick
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: a propos d'edvige   Ven 19 Sep 2008 - 14:52

Ils sont gentils d'envoyer encore leurs fichiers à la CNIL... ils s'assoient systématiquement sur ses avis lorsqu'ils sont défavorables !!

D'ailleurs c'est bizarre que Sarko n'ait pas déja nommé un nouveau ponte à la CNIL... je pense que le porte parole de l'UMP, un certain Lefevre qui est aussi laid qu'il est stupide et arrogant pourrait parfaitement faire l'affaire.
pas jouasse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a propos d'edvige   

Revenir en haut Aller en bas
 
a propos d'edvige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires à propos des émissions qui passent à la TV
» Rumeur à propos de Steve sur facebook
» Les rêves à propos de Michael Jackson
» [A LIRE] Les propos de Grace Rwaramba jettent le trouble: explications
» [Info] Message du groupe sur leur page Facebook à propos du Japon (août 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karpatt :: Discussion Générale :: Au bar du silence, on dit c'qu'on veut et c'est pas l'patron qui va nous en empêcher-
Sauter vers: