Karpatt
Bienvenue sur le forum Karpatt

Karpatt

forum officiel du groupe Karpatt
 
AccueilAccueil  le myspace Karpattle myspace Karpatt  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EXPOSITION CALDER, LES ANNEES PARISIENNES AU CENTRE POMPIDOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ricky
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 53
Localisation : Franche-Comté
Humeur : Karpattesque
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: EXPOSITION CALDER, LES ANNEES PARISIENNES AU CENTRE POMPIDOU   Ven 10 Avr 2009 - 9:35



Avec l'exposition 'Calder, les années parisiennes' présentée à Beaubourg jusqu'au 20 juillet 2009, l'un des sculpteurs les plus emblématiques de l'art contemporain laisse apparaître un visage bien moins connu. Des personnages attachants, des animaux plus vrais que nature et des saynètes facétieuses se partagent la vedette dans ce monde onirique. Un angle inattendu mais qui révèle, chez l'artiste, une constante fondamentale ; le fil de fer comme vecteur d'une création en mouvement.

Alexander Calder, c'est d'abord le paradoxe du mouvement. Chez lui, la sculpture devient "mobile", la matière la plus dure, le fer, se tord et se fait souple, dynamique, confiant à l'oeuvre un mouvement inédit. Cet artiste affairé à exhiber son talent de constructeur mécanique confine, avec ses créations, à l'imaginaire le plus expressif, où ses figurines apparaissent comme autant de personnalités d'un univers fantaisiste. Dès ses premiers travaux, Calder c'est la modernité américaine immergée dans l'avant-garde parisienne, dans ses trouvailles comme dans ses références presque baroques et surannées d'un monde à l'aube de l'industrialisation, animé par l'artisanat et l'amour de la matière.


Génie de l'ingénierie


Lorsqu'il débarque à Paris en 1926, Calder n'a rien de l'artiste prédestiné. S'il a étudié le génie mécanique et les beaux-arts, il n'est l'auteur que de quelques sculptures et de dessins d'illustration publiés dans des revues américaines. Mais déjà, son talent éclate et son arrivée au coeur du Montparnasse des Années folles, qui bat alors au rythme des avant-gardes du monde entier, va s'affirmer en tirant parti de sa double formation d'ingénieur et d'artiste. Dès ses premières oeuvres, Calder affirme son style. Tandis qu'il multiplie les caricatures, le sculpteur développe une technique bien à lui qui le mènera à produire les portraits des personnalités à l'aide de simples fils de fer. Tout le gotha y passera. De son marchand Erhard Weyhe à Joan Miro, d'Edgar Varèse à Kiki de Montparnasse, c'est toute une scène historique que Calder immortalisera.

Et sa trouvaille technique tient du prodige. Loin de la sculpture en cours à son époque, ses portraits dessinent, à l'aide de simples traits, les expressions et les postures comme aucun autre n'a su le faire. A minima, Calder propose une relecture schématisée de ses modèles. Un trait pour délimiter la forme du visage, deux sphères pour les yeux et un savant méli-mélo de courbes et de noeuds pour le nez et la bouche. Le tout sans séparer les parties, le fil relie toujours les traits du visage à la tête. Suspendues dans les airs, ces montages dessinent, par leur ombre, des figures en mouvement sur les parois. Non seulement Calder réintroduit le dessin dans l'espace en faisant du fil de fer une trace d'encre en lévitation dans le monde qui l'entoure, mais plus encore, la lumière imprime sur les murs les dessins éphémères qui ne sont que les reflets mouvants de ces créations. La force de gravité devient un mouvement horizontal. Eclairées par une lumière frontale, les sculptures viennent abîmer leurs ombres aux cimaises.



la suite de l'article ici source Evene
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/mamzrick
nanouk
Chose qui dort dans un lit
avatar

Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 52
Localisation : Tours
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: EXPOSITION CALDER, LES ANNEES PARISIENNES AU CENTRE POMPIDOU   Ven 10 Avr 2009 - 18:47

Bel artiste, qui a vécu en Touraine à Saché exactement.... l'année dernière une expo lui était consacrée au château de Tours.

Revenir en haut Aller en bas
 
EXPOSITION CALDER, LES ANNEES PARISIENNES AU CENTRE POMPIDOU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EXPOSITION CALDER, LES ANNEES PARISIENNES AU CENTRE POMPIDOU
» yves Klein
» Exposition Valérie Belin à Paris: Ben Jack´son se produit ce Samedi au Centre Georges Pompidou avec d'autres sosies
» Les salles parisiennes
» [Info] Exposition Tokio Hotel Goethe Institut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karpatt :: Discussion Générale :: C'est pas de la musique mais ça le fait bien quand même-
Sauter vers: