Karpatt
Bienvenue sur le forum Karpatt

Karpatt

forum officiel du groupe Karpatt
 
AccueilAccueil  le myspace Karpattle myspace Karpatt  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grève nationale en Grèce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ricky
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3085
Age : 53
Localisation : Franche-Comté
Humeur : Karpattesque
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Grève nationale en Grèce   Mer 10 Déc 2008 - 18:47

Daniel Flynn et Michele Kambas

La Grèce a connu mercredi une nouvelle journée de violents affrontements entre jeunes manifestants et forces de l'ordre tandis que le pays s'enfonçait dans le crise politique et fonctionnait au ralenti à cause d'une grève nationale.

Les émeutiers, armés de pierres, de bouteilles et de bâtons, se sont heurtés aux forces de police déployées devant le parlement. Celles-ci ont répliqué avec des tirs de gaz lacrymogène.

A l'appel de deux des principaux syndicats du pays, des milliers de personnes s'étaient rassemblées pour manifester devant le parlement. Le défilé, à l'origine prévu pour protester contre la politique économique et sociale du Premier ministre Costas Caramanlis, a vite dégénéré en affrontements violents.

En raison de la grève, le trafic aérien intérieur a été interrompu, les banques et les écoles sont restées fermées et les hôpitaux fonctionnaient en service restreint. De nombreux Grecs ont été obligés de se rendre à leur travail à pied.

"La participation à la grève est totale, le pays est à l'arrêt", a déclaré Stathis Anestis, porte-parole de la GSEE, fédération syndicale du secteur privé.

La GSEE a été rejointe dans son action par l'ADEDY, qui représente environ la moitié des cinq millions d'employés du secteur public et s'était déjà mobilisée contre les privatisations, la réforme des retraites et la hausse du coût de la vie.

Les syndicats affirment que les réformes ont aggravé la situation sociale dans le pays et que près d'un cinquième de la population vit désormais sous le seuil de pauvreté.

"Il y a une demande pour un changement social, économique et politique", a expliqué un manifestant de 25 ans, contraint d'avoir deux emplois pour vivre. "Il n'est pas rare ici d'avoir deux boulots pour simplement gagner 800 ou 1.000 euros par mois."

BRUTALITÉ DE LA POLICE

L'opposition socialiste estime que le parti de la Nouvelle démocratie, qui dispose d'un siège de majorité au parlement, ne jouit plus de la confiance de la population et elle demande la convocation d'élections anticipées.

"Le gouvernement et la police sont au bord du gouffre", titre le quotidien Ta Nea en première page.

Costas Caramanlis, arrivé au pouvoir dans l'euphorie des Jeux olympiques de 2004, a appelé les dirigeants politiques à l'unité et a demandé aux syndicats d'annuler les manifestations prévues mercredi.

"Lui (Caramanlis) et son gouvernement sont responsables de la crise qui se répand dans le pays et que doit affronter la société grecque", lui a indirectement répondu George Papakonstantinou, porte-parole du Parti socialiste (Pasok).

Cette situation politique et sociale explosive a dégénéré en émeutes lorsqu'un adolescent de 15 ans, Alexandros Grigoropoulos, a été tué par un policier samedi soir.

"La mort de ce gamin a été l'allumette qui a mis le feu aux poudres", résume un épicier athénien. "Aujourd'hui, nous avons encore plus peur, à cause de la grève."

De nombreuses boutiques du centre de la capitale sont restées fermées mercredi et avaient protégé leur devanture pour prévenir de nouveaux dégâts.

Dressant un bilan provisoire des violences, les plus graves depuis la fin du régime militaire en 1974, les autorités municipales d'Athènes ont annoncé que 322 banques et commerces ont été endommagés. Les dégâts sont estimés à plus de 20 millions d'euros, selon un assureur.

Un policier a été inculpé de meurtre après la mort de Grigoropoulos, mais il a affirmé avoir seulement voulu tirer un coup de semonce. Le rapport des services de la balistique doit être rendu public mercredi et le policier doit être entendu par les enquêteurs, avec son collègue inculpé de complicité.

Dans un rapport, Amnesty International a estimé mardi que la police grecque faisait preuve de brutalités dans la manière de gérer les émeutes.

Version française Pierre Sérisier



prenons exemple en Sarkosie.....mais bon faut pas rever
Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/mamzrick
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Mer 10 Déc 2008 - 21:28

Et aujourd'hui les télé grecques ont publié des photos et des vidéos où on voit des flics tirer à balles réelles sur la foule avec leur arme de service (les témoins ont même ramassé les douilles)... ça promet !!! carton rouge

Au fait c'est quand chez nous ??? saute saute saute saute saute
Revenir en haut Aller en bas
Ricky
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3085
Age : 53
Localisation : Franche-Comté
Humeur : Karpattesque
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Jeu 11 Déc 2008 - 18:32

Citation :
salut les amis...
tout à l'heure je suis tombé sur le journal télévisé et ils montraient les images d'émeutes et de grève générale en Grèce...
tout s'est enflammé avec la mort d'un jeune de 15 ans lors d'une manif...
ça m'a fait penser à un truc...
ces 15 dernières années en france,combien de jeunes et moins jeunes sont passés de vie à trépas suite à ce que l'on nomme poliment des "bavures policières"?
certainement plus qu'en grèce,si l'on se fie seulement aux infos officielles dûment filtrées par notre sacro-saint ministère de l'intérieur...
pourtant chez nous, pas de réaction...
et puis faut dire qu'en général ceux qui connaissent ce genre d'imprévu viennent de ce que nous nommons encore poliment des "quartiers sensibles"
n'empêche...
NOUS SOMMES DEVENUS DE GROS BOURGEOIS CYNIQUES, MEPRISANTS ET ENDORMIS PAR NOTRE OPULENCE
nos enfants nous accuseront pour notre égoïsme
mais surtout pour notre passivité
car nous aurons laissé une bande d'une dizaine de connards dépecer et réduire à néant ce que des générations entières avaient mis 2000 ans à construire
un pays libre, ouvert et éclairé
l'histoire de la Grèce est encore plus longue que la nôtre
mais eux sont encore capables de réagir
à bon entendeur...

Petite Musique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/mamzrick
Delph
Shampouineur(neuse)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Jeu 11 Déc 2008 - 18:59

Filou a écrit:

Au fait c'est quand chez nous ??? saute saute saute saute saute

je crois que ça va pas tarder.....
Revenir en haut Aller en bas
Ricky
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3085
Age : 53
Localisation : Franche-Comté
Humeur : Karpattesque
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Jeu 11 Déc 2008 - 19:09

à bon tu as des infos Delph ? balances !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/mamzrick
dd
Sous la fenêtre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 353
Age : 52
Localisation : cergy pontoise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Jeu 11 Déc 2008 - 19:29

Delph a écrit:
Filou a écrit:

Au fait c'est quand chez nous ??? saute saute saute saute saute

je crois que ça va pas tarder.....

optimiste ???? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Jeu 11 Déc 2008 - 20:20

Même Sarko est inquiet... il s'attend à des conflits sociaux très durs, et même à des émeutes violentes !!

Pour une fois si on peut lui donner raison, PRESENT !!!! :tronco: :tire:



:tdm:
Revenir en haut Aller en bas
samh
Vieilles


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 47
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Ven 12 Déc 2008 - 2:32

Filou a écrit:
on voit des flics tirer à balles réelles sur la foule avec leur arme de service (les témoins ont même ramassé les douilles)... ça promet !!! carton rouge
Ils tirent en l'air ces cons !! ou alors, ils ont tous un 'ain de strabisme !!
Quand on sort son arme, c'est pas pour viser la mémé à son balcon !! Ils ont pas le truc qu'on appelle légitime-défense là-bas où on leur file une arme avant le manuel ?

Ou alors, les grecs sentent qu'on va leur renvoyer Nikos à la fin de la Star'Ac..Forcément, ça énerve...
Ils ont surtout des milieux anarchistes bien dévelloppés depuis des années et des politiciens qui feraient passer Nicolas pour le grand Schtroumpf..Ca aide pas...

Filou a écrit:
Au fait c'est quand chez nous ??? saute saute saute saute saute
Arrête de sauter d'abord, va y avoir du dommage collatéral sinon... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Filou
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1531
Age : 78
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Ven 12 Déc 2008 - 9:05

Jte rappelle que j'ai un concert de GOGOL BORDELLO dans 4 jours !!! Chuis à l'entrainement intensif là !!


saute saute saute saute saute saute
Revenir en haut Aller en bas
samh
Vieilles


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 47
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   Ven 12 Déc 2008 - 12:34

C'est ce que montre bien ton nouvel avatar...

Fais gaffe, j'crois qu'il y a quelqu'un derrière toi...

Un pogoteur probablement saute
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grève nationale en Grèce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grève nationale en Grèce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nationale estralita deluxe
» Batterie fanfare de la Police Nationale
» La BF de la Police Nationale à CUIVRES EN DOMBES
» CD de la BF de la Police Nationale
» C'est bien aujourd'hui la sortie nationale ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karpatt :: Discussion Générale :: Au bar du silence, on dit c'qu'on veut et c'est pas l'patron qui va nous en empêcher-
Sauter vers: